• Pharmacie du Bachut
  • scheduleActuellement fermé
  • place13 Place du 11 Novembre 1918
  • local_phone04 78 74 10 96

Soigner un mal de gorge

Le mal de gorge est fréquent et s’accompagne de divers symptômes qui peuvent gâcher le quotidien : fièvre, nez qui coule, ganglions…

Comment s’en protéger et quels remèdes adopter pour calmer la douleur ?

Qu’est-ce-que le mal de gorge ?

Souvent dû à un virus, le mal de gorge peut aussi avoir pour origine une allergie, une bactérie… L’arrière de la bouche gratte, picote, voire brûle. Il est parfois douloureux d’avaler. Un mal de gorge arrivant rarement seul, il est souvent accompagné d’autres symptômes comme la fièvre, la toux, le nez qui coule, des difficultés à respirer…

Quelles sont les causes d’un mal de gorge ?

Les virus sont la cause la plus récurrente du mal de gorge. Sur les premières places du podium, on retrouve les rhinopharyngites et angines virales. Bien que désagréables au quotidien, elles évoluent favorablement sous quelques jours. L’angine provoque une
inflammation douloureuse et peut rendre la déglutition difficile.

Plus rarement, l’angine bactérienne provoque un mal de gorge. La bactérie en cause est le streptocoque A et les signes habituels sont le gonflement d’une seule amygdale et, du même côté, la présence d’un ganglion douloureux dans le cou.

La pollution, les vapeurs de produits chimiques, les allergies, la fumée de tabac, les reflux gastriques sont autant des sources possibles de mal de gorge.

Enfin, si le mal de gorge perdure, il peut s’agir d’une maladie plus grave, comme un cancer des voies aérodigestives ou une maladie auto-immune.

Comment soigner un mal de gorge ?

Pour atténuer la douleur, il est possible d’avoir recours à des remèdes simples et efficaces, à condition que les maux soient peu intenses et qu’ils ne durent pas plus de 2-3 jours.

À la pharmacie, vous trouverez des pastilles et des bonbons au miel. Ils apportent confort à votre gorge et calme rapidement la douleur.

Soulager un mal de gorge sans médicaments

En parallèle, voici quelques conseils pour guérir rapidement :

  • buvez abondamment : des tisanes au miel aident à éliminer les toxines
  • privilégiez des aliments liquides, ou en bouillie.
  • évitez tous les aliments acides, chauds ou trop salés qui peuvent augmenter la douleur ou l’irritation

Plus globalement, évitez de vous exposer au froid, aérez votre intérieur pour chasser les microbes, ne forcez pas sur votre voix…

Comment soigner un mal de gorge avec la médecine naturelle ?

Les médecines douces proposent de nombreux remèdes et les utilisations sont multiples. L’homéopathie par exemple, dispose de traitements qui agissent localement et sont indiqués en l’absence de fièvre. La phytothérapie quant à elle, utilise les bienfaits des plantes pour adoucir la gorge. Par exemple, la bouillon-blanc calme les irritations, en infusion, la sauge agit comme un anti-inflammatoire local et antiseptique, et enfin en bain de bouche, le thym a des vertus apaisantes reconnues.

Toutefois, si le mal de gorge est difficilement supportable, accompagné de fièvre ou de maux de tête, ou bien s’il persiste plus de 72 heures, il est nécessaire de consulter rapidement votre médecin traitant.

Quels médicaments utiliser pour soigner un mal de gorge ?

En automédication chez l’adulte, il est possible de prendre un traitement antalgique (paracétamol classique par exemple) ou bien d’utiliser un traitement local. Parmi eux, on retrouve les traditionnelles pastilles à sucer et les collutoires (sprays). Ils sont antibactériens, anesthésiques et adoucissants. Il est préférable de prendre les produits anesthésiants en dehors des repas pour maximiser l’efficacité du médicament.

Chez l’enfant, on adapte le dosage du traitement antalgique en fonction du poids.

Concernant les traitements locaux, la plupart ne conviennent pas aux enfants de moins de 6 ans. Référez vous à la notice et dans le doute, consultez votre pharmacien ou votre médecin.

Quand et pourquoi consulter un pharmacien ?

Il est largement recommandé d’obtenir l’avis d’un professionnel de santé avant de prendre quelconque médicament. Les surdosages et les mauvaises associations de médicaments sont les principaux dangers de l’automédication, mais ils sont facilement éliminables !

Adressez-vous simplement à votre pharmacien ou votre médecin. En effet, certains médicaments sont déconseillés chez la femme enceinte ou allaitante, d’autres déconseillés pour les bébés, d’autres encore nécessitent d’adapter le traitement au patient, selon son poids, ses traitements en cours, etc.

Pharmacie du Bachut
Prendre rendez-vous

  • Bilan de médication
  • Entretien pharmaceutique
  • Retrait de médicaments avec ordonnance
  • Vaccination